jeudi 21 juillet 2011

Je reviens

  « L’amour est étrange, Ne trouves-tu pas? De quelque façon je le pense Je ne le comprend pas.   Adorable et ignoble Il a autant de facette Dans lesquelles je pense me reconnaître Adorable et ignoble?   C’est dans ce paradoxe Dans celui là que je me vois Me faisant penser à l’équinoxe D’une vie dans laquelle je me noie »
Posté par La dissection à 11:33 - Commentaires [2] - Permalien [#]